Rupture amoureuse ? Une consultation peut vous aider!

break-up

Par Julie Fournier, sexologue clinicienne et psychothérapeute.

Consultation en sexologie lors d’une rupture amoureuse

Les rôles et les services offerts par les sexologues cliniciens sont encore très mal connus et difficiles à percevoir. En ce sens, saviez-vous qu’un de leurs nombreux rôles est de fournir une aide appropriée lors d’une rupture amoureuse? Dans ce billet, il vous sera exposé comment ils peuvent apporter leur soutien et leur aide pour favoriser le déroulement du processus d’une rupture amoureuse.

La consultation de couple : ses avenues possibles

Lorsqu’un couple entreprend des démarches en thérapie, le sexologue tente de comprendre la dynamique dysfonctionnelle et de la travailler selon la volonté des deux partenaires. Ceci est dans le but de retrouver un équilibre de couple favorable à l’épanouissement et au bien-être des deux. Cependant, il reste toujours à l’affut pour cerner si une menace de se quitter est présente ou non de la part d’un des partenaires ou encore de la part des deux.

Se quitter ou rester ensemble?

Parfois, le désir de se quitter est bien présent, identifié et nommé par l’une des personnes formant le couple ou même par les deux. Par contre, ce désir peut aussi être présent, mais non identifié et surtout pas nommé pour toutes sortes de raisons comme la peur de l’annoncer au partenaire, la volonté de protéger l’autre, la culpabilité de mettre un terme à la relation de couple et bien d’autres facteurs. Le sexologue doit donc essayer de cerner cet aspect et de le faire ressortir durant les séances.

Se quitter… Mais comment?

Dès que le désir de se quitter est identifié et nommé, le sexologue reste présent pour aider à ressortir les craintes, les peurs et les sentiments de chacun. Il les aide également à s’engager vers une direction et à la maintenir (dans ce cas, le choix de se quitter) en offrant son appui lors des défis qui peuvent se présenter. Les défis peuvent être nombreux, mais il s’agit notamment de la séparation lorsque des enfants sont impliqués, du sentiment d’abandon et de solitude chez l’un ou l’autre qui survient, de la séparation des biens, et d’autres défis.

Le sexologue apporte également son aide et son appui lors des différentes étapes du deuil amoureux en respectant le rythme de chacun et en favorisant un respect mutuel malgré la décision de se quitter. Ceci peut nécessiter quelques séances de thérapie. Ces séances sont généralement perçues positivement parce qu’elles permettent aux partenaires de faire le point mutuellement et de s’ajuster à ce qu’implique une rupture amoureuse. Elles permettent également de « bien boucler la boucle » et de se quitter dans les meilleurs termes possibles. Cela facilite également la reprise d’un certain pouvoir sur la situation en ayant l’occasion de s’expliquer de part et d’autre et de se sentir mieux écouté et surtout compris.

Un apaisement et un réconfort

En somme, l’efficacité de la thérapie ne dépend pas de si les partenaires décident de rester en couple ou de se quitter, mais plutôt de la capacité de nommer les choses telles qu’elles sont et de rechercher un réconfort et un soutien en thérapie. Il est donc primordial d’avoir confiance en son sexologue et d’établir de bons liens entre les trois acteurs de la thérapie afin de favoriser une réussite thérapeutique d’apaisement.

Publicités